Beauté: La pédicure Do it by yourself

-par Claire Morel-

Vous avez envie d’une pédicure. Problème : vous êtes du genre Berthe-aux-grands-pieds et vous n’avez pas franchement envie de subir le regard compatissant de la madame au bar à ongle. Ou bien, vous êtes tout simplement fauchées, bah oui… ça arrive ! PAS DE PANIQUE ! Vous pouvez aussi réaliser votre pédicure toute seule, à la maison, comme pro…ou presque.

Pour cela, il vous faudra investir dans quelques petits accessoires indispensables : une bassine, des bâtonnets de bois, une lime ou une pierre ponce pour les pieds, une lime à ongle, et un coupe-ongle. Bien sûr, comme rien n’est jamais facile, cela demandera de la patience pour acquérir un peu de méthode. Alors, avant de commencer, choisissez un bon DVD ou une bonne playlist, mettez-vous à l’aise et c’est parti ! 

www.sephora.fr
Avant toute chose, vous devez enlever le vernis (si vernis il y avait). Il est plus simple de travailler sur des pieds humides, ça ramollit la peau et les cuticules. Vous avez le choix. Soit vous faites votre pédicure en sortant de la douche ; soit vous remplissez une bassine avec un peu d’eau tiède et du gros sel. Puis, trempez-y vos petits petons quelques minutes. Vous pouvez également virer folle, et acheter moult sels, cristaux et huiles spécifiques, mais comme tout le monde n’a pas forcément envie de se ruiner, allons-y pour le gros sel. 

Séchez-vous ensuite les pieds et commencez à poncer avec une pierre ou une lime. Allez-y va franchement mais pas trop quand même ! Rappelez-vous que c’est sensé être un moment de détente ! Idéalement, vous êtes censées poncer une ou deux fois par semaine pour éviter le «gros œuvre» le moment venu. Personnellement, je préfère la lime, car plus facile à utiliser et pratique avec ses deux faces plus ou moins rugueuses. 

Après ça, replongez un coup dans l’eau tiède et gommez avec un gel douche exfoliant basique (il existe aussi des produits spéciaux pour les pieds). Même conseil que précédemment, essayez de le faire de temps en temps sous la douche. N’attendez pas le jour de la pédicure annuelle surtout. 

Ah ! Déjà vous vous sentez un peu plus légère et vous commencez même à être pas mal fière de vous ! Bon l’étape suivante n’est pas la plus reluisante. Maintenant, c’est l’heure d’enlever les cuticules et autres machins qui dépassent. Allez, prenez votre courage à deux pieds et votre petit bâtonnet et poussez ! Attention, on ne coupe pas ! La peau devrait partir toute seule si vous avez bien suivi les étapes précédentes. On va aussi chercher en dessous de l’ongle, sans trop enfoncer non plus. Attention, le but n’est pas de décoller l’ongle. AÏE ! 

www.scholl.com
Vient alors le moment de couper et limer les ongles. Petit conseil pratique, coupez et limez en restant carré sinon, gare aux ongles incarnés ! Ce n’est pas très sexy en sandale l’été. 

Enfin arrive l’étape fatidique : le vernis. Nous sommes toutes plus ou moins habiles alors n’hésitez pas à utiliser un écarteur d’orteils ou bien enroulez du coton autour. Ça aide à ne pas en mettre partout. Pour éviter que les ongles jaunisses, on applique une base. J’ai envie de dire, c’est la base de la pose de vernis… 

Élisez la couleur de votre choix et appliquez la méthode « je fais comme je peux». Là, à part de la pratique, il n’y a pas de recette miracle. Une chose est sûre, mieux vaut garder le dissolvant pas loin en cas de bavure ou gros ratage. Ne reste plus qu’à attendre le séchage, d’où l’utilité d’avoir prévu une occupation qui ne demande pas de se servir de ses pieds (genre du soccer). 

Pour terminer, admirez le résultat et récompensez-vous avec un petit massage à l’aide d’une crème hydratante pour les pieds. Si vous n’en avez pas, votre crème pour le corps fera l’affaire. Certaines préféreront le faire avant la pose du vernis, car elles n’ont pas la patience d’attendre qu’il sèche. Quoi? Ne me regardez pas comme ça! 


Derniers petits rappels et conseils pour ne plus jamais (ou presque) avoir honte de vos pieds

- Comme indiqué plus haut, on lime, on gomme, on hydrate et on coupe régulièrement. 
Il existe des produits adaptés aux pieds si vous souhaitez vous y mettre sérieusement. 

- N’oubliez pas vos pieds l’hiver! Enfermés dans nos gros souliers, on les voit certes moins, et pourtant, ils sont souvent malmenés. Prenez ce petit réflexe de les passer sous l’eau chaude puis froide après une longue journée, et appliquez de la crème. 

- Claire-
Photo: Elise Lecomte
MUA: Hélène Rocray




1 commentaire:

  1. Et j'ajouterais pourquoi ne pas utiliser un vernis écologique afin d'éviter d'absorber une tonne de produits chimiques pour la peau et nocifs pour les poumons?

    Il s'en fait d'excellents, aux couleurs éclatantes... Se faire une beauté oui mais pas à n'importe quel prix!

    Bravo pour l'article! :-)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaires ;-)